La production industrielle aux États-Unis a reculé en septembre pour le deuxième mois consécutif, selon les données publiées vendredi par la Réserve fédérale (Fed).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Elle s'est repliée de 0,2 % par rapport à août, en données corrigées des variations saisonnières, faisant toutefois mieux que ce que prévoyaient les analystes (-0,4 %).

Sur les cinq derniers mois, la production industrielle américaine n'a ainsi connu qu'un seul mois d'expansion (+0,8 % en juillet).

Sur un an, elle s'affiche toutefois encore en très légère hausse de 0,4 %, selon les données de la Fed.

En septembre, l'indice a été plombé par la production des industries extractives, qui a connu son plus fort dévissage depuis mai en chutant de 2,0 % sur un mois.

La production manufacturière a, elle, très légèrement reculé (-0,1 %) tandis que celle des services d'utilité publique (eau, électricité...) s'affichait nettement en territoire positif (+1,3 %).

Le taux d'utilisation des capacités industrielles a par ailleurs décliné en septembre, passant en un mois de 77,8 % à 77,5 %, soit légèrement en deçà des attentes des analystes.

Ce niveau reste bien inférieur à la moyenne enregistrée entre 1972 et 2014 (80,1 %).

Sur un an, le taux d'utilisation des capacités a toutefois gagné 1,6 %.