Source ID:; App Source:

Télé: forfait de base à 25$ et toutes les chaînes offertes à la carte

Le nouveau forfait de base, dont le prix... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Le nouveau forfait de base, dont le prix devra être de 25$ ou moins par mois, aura entre 20 et 25 chaînes à Montréal.

PHOTO THINKSTOCK

Un forfait de base de 25$ par mois ou moins qui doit être offert à tous les Canadiens. Toutes les chaînes de télé spécialisées offertes individuellement à la carte. Toutes les chaînes spécialisées aussi offertes à l'intérieur de petits forfaits de 5 à 10 chaînes. Aucun doute, le CRTC vient d'opérer une petite révolution dans la façon dont les Canadiens pourront choisir leurs chaînes de télé.

Dans une décision annoncée cet après-midi, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé des changements majeurs à la réglementation du petit écran en forçant les distributeurs télé à offrir un forfait de base à moins de 25$ par mois ainsi qu'à offrir toutes les chaînes spécialisées à la carte et dans des petits forfaits. La plupart de ces changements entreront en vigueur en mars 2016. Auparavant, les forfaits télé n'étaient presque pas réglementés par le CRTC, la seule exigence majeure étant que les forfaits contiennent plus de 50% de chaînes canadiennes.

Avec cette décision, le président du CRTC Jean-Pierre Blais estime que les consommateurs «sont aux commandes». «Il s'agit plutôt d'établir une feuille de route qui donne à tous les Canadiens la liberté de choisir le contenu télévisuel qui répond à leurs besoins, à leur budget et à leur situation unique», a indiqué M. Blais.

L'arrivée du forfait de base à 25$ par mois et de la possibilité de choisir chaque chaîne spécialisée à la carte sont des nouveautés au Québec, mais les téléspectateurs québécois sont habitués aux petits forfaits télé de 5 à 10 chaînes depuis plusieurs années. Ce sera toutefois un changement dans plusieurs autres régions du pays. En Ontario, il est encore impossible de choisir ses chaînes à l'intérieur d'un forfait, les distributeurs télé comme Bell et Rogers y offrant seulement des forfaits dont le choix des chaînes est préétabli.

Nouveau forfait de base à 25$ ou moins

Le nouveau forfait de base, dont le prix devra être de 25$ ou moins par mois, aura entre 20 et 25 chaînes à Montréal. Il comprendra toutes les chaînes de télé généralistes locales (à Montréal : Radio-Canada, TVA, V, CBC, CTV, Citytv, Global, ICItv), les chaînes éducatives provinciales (Télé-Québec), les chaînes communautaires et des assemblées législatives (CPAC, le Canal parlementaire à Québec) et les chaînes dont la distribution est obligatoire (à Montréal: Météomédia, AMITV, CBC Newsworld). S'ils le désirent, les distributeurs pourront ajouter au forfait de base les chaînes généralistes américaines (ABC, CBS, Fox, NBC, PBS) et des stations de radio. Ce nouveau forfait devra être offert dans un an, en mars 2016. Le nombre de chaînes obligatoires dans ce forfait de base variera entre 17 et 30, selon le nombre de chaînes obligatoires dans une région du pays.

Actuellement, les forfaits de base les moins chers de Vidéotron et Bell au Québec coûtent environ 40$ par mois. Ces forfaits comprennent toutefois davantage de chaînes (environ une trentaine) que le nouveau forfait de base imposé par le CRTC.

Des chaînes assez chères à la carte?

Au contraire du forfait de base dont le prix devra être au plus 25$ par mois, les distributeurs pourront eux-mêmes fixer le prix de chacune des chaînes spécialisées à la carte et des petits forfaits de 5 à 10 chaînes - deux nouvelles exigences du CRTC qui entreront en vigueur en mars 2016. Durant les audiences du CRTC l'automne dernier, des conglomérats de télécoms avaient laissé entendre que le prix à la carte des chaînes les plus convoitées (à titre d'exemple fictif, les chaînes sportives comme RDS et TSN) pourraient varier de 5$ à 20$ par mois.

En plus d'être offertes à la carte, toutes les chaînes spécialisées devront aussi être offertes dans des petits forfaits de 5 ou 10 chaînes à la carte ou par thème. Les distributeurs devront offrir l'une des deux options en mars 2016, et les deux options (à la carte et petits forfaits) en décembre 2016. «Toutefois, rien n'empêche [les distributeurs] de devancer le calendrier établi par le CRTC et de proposer, plus tôt, un plus grand choix aux Canadiens», a indiqué Jean-Pierre Blais, président du CRTC.

En plus des nouvelles exigences émises aujourd'hui par le CRTC, les distributeurs télé pourront continuer d'offrir leurs forfaits actuels, a rappelé l'organisme réglementaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer