L'inflation sur un an aux États-Unis a encore décéléré en décembre pour tomber à son plus bas niveau depuis octobre 2009, plombée par le très fort recul des prix de l'énergie, a indiqué le département du Commerce lundi.

Publié le 2 févr. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'inflation sur un an aux États-Unis a encore décéléré en décembre pour tomber à son plus bas niveau depuis octobre 2009, plombée par le très fort recul des prix de l'énergie, a indiqué le département du Commerce lundi.

La hausse des prix sur un an s'est élevée à 0,7%, cédant 0,5 point par rapport à son niveau de novembre et s'éloignant encore davantage de l'objectif de 2% annuel visé par la Banque centrale américaine (Fed) dans l'optique de la normalisation de sa politique monétaire.

Le recul de l'indice tient à la chute spectaculaire des prix des biens et services énergétiques, qui ont plongé de 11,9% par rapport à décembre 2013, marquant un 4e mois de recul d'affilée sur fond de chute des cours mondiaux du brut.

En excluant les secteurs de l'énergie et de l'alimentation, les prix ont progressé sur un an de 1,3%, selon les données du ministère.

Sur un mois, les prix à la consommation ont aussi reculé de 0,2%, comme en novembre, indique le ministère.

L'indice mensuel est lui aussi plombé par la chute des prix énergétiques (-5,2% par rapport à novembre), selon les données officielles.

Hors énergie et alimentation, les prix sont restés stables sur un mois aux États-Unis conformément aux prévisions des analystes.