Source ID:; App Source:

Fairfax réduit sa participation dans BlackBerry

Fairfax est le deuxième plus important actionnaire de... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Fairfax est le deuxième plus important actionnaire de BlackBerry, derrière Primecap Management, qui détient une participation de 10,4 %, ou presque 54,9 millions d'actions.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

La société d'assurance et de placement Fairfax Financial Holdings (T.FFH) a réduit de 5,2 millions d'actions sa participation dans le fabricant des téléphones intelligents BlackBerry (T.BB), selon des documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Fairfax indiqué à la SEC, l'organisme de réglementation et de contrôle des marchés financiers des États-Unis, qu'elle détenait dorénavant près de 46,7 millions d'actions de BlackBerry, ou une participation d'approximativement 8,9 %. La firme possédait auparavant près de 54,9 millions d'actions de la société de Waterloo, en Ontario.

Selon des données compilées par Thomson Reuters, Fairfax est le deuxième plus important actionnaire de BlackBerry, derrière Primecap Management, qui détient une participation de 10,4 %, ou presque 54,9 millions d'actions.

L'entreprise de Toronto était à la tête d'un groupe ayant injecté 1 milliard $ US dans BlackBerry, l'automne dernier, dans le cadre d'une entente de financement de la dette du fabricant de téléphones. Sa part était de 250 millions $ US.

Parmi les autres investisseurs de cette entente se trouvaient en outre Canso Investment Counsel, qui a investi 300 millions $ US, et la Financière Mackenzie, qui a allongé 200 millions $ US.

Fairfax a doublé son investissement avec l'achat de 250 millions $ US en débentures convertibles additionnelles, plus tôt cette année.

Sous la gouverne de John Chen, qui a obtenu le poste de chef de la direction de façon permanente à la fin de l'an dernier, BlackBerry effectue plusieurs efforts pour tenter de redresser son profil. En plus de réduire ses coûts, la société procède à une restructuration qui prévoit notamment l'élimination d'environ 40 % de son effectif.

Les actions de BlackBerry ont terminé la séance de jeudi à 8,03 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 3 cents par rapport à leur précédent cours de clôture. Celles de Fairfax affichaient une hausse de 17,48 $, ou 3,44 %, à 525,26 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer