Source ID:527867; App Source:cedromItem

Ciblées après avoir gagné le gros lot

Le magot de 8,5 millions a été remporté... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le magot de 8,5 millions a été remporté à la Lotto 6/49 en 2007.

Photothèque Le Soleil

La famille d'une millionnaire du Lotto 6/49 aurait été victime d'une arnaque de plus de 4 millions de dollars orchestrée par un ex-planificateur financier et un ex-avocat.

Louise, Monique, Ginette et Nicole Boudreau se sont retrouvées avec d'importantes sommes d'argent entre les mains après que leur mère, Madeleine Boudreau, eut partagé avec elles une partie du magot de 8,5 millions qu'elle avait remporté à la loterie en 2007.

Accusés de fraude, Daniel L'Heureux, Claude Lemay et Barbara Bernier-Gagnon auraient abusé de leur naïveté en s'appropriant une partie du pactole à des fins personnelles. Ils ont comparu hier au palais de justice de Montréal.

Une autre victime, Lucille Vaillancourt, 90 ans, voisine de l'une des soeurs Boudreau dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, aurait aussi été détroussée par le trio.

Les victimes ont réussi à récupérer 140 000$ sur les 4 millions perdus, notamment grâce à l'intervention de l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui a demandé en 2012 un gel des avoirs dans les comptes des accusés. «Mais on ne sait pas où est le reste de l'argent», a expliqué l'avocate des soeurs Boudreau, Me Julie Lamoureux.

Lien de confiance

Daniel L'Heureux était planificateur financier avant d'être radié de sa profession pour 10 ans, en août 2012. «L'intimé a profité du lien de confiance qu'il avait établi avec les soeurs B. pour les tromper et abuser d'elles», indique la décision de la Chambre de la sécurité financière (CSF), qui précise que L'Heureux a utilisé l'argent appartenant aux victimes pour s'acheter un bateau et retirer 40 000$ au Casino de Montréal, entre autres.

L'Heureux fréquentait le même camping que Monique Boudreau, à Saint-Anicet, révèlent les documents de l'AMF et de la CSF. On y apprend aussi que l'ex-conseiller financier était un «gros joueur», selon une déclaration faite aux douaniers en 2012, alors qu'il rentrait de Las Vegas avec 120 785$US en poche.

Quant à Claude Lemay, il a démissionné du Barreau du Québec en novembre dernier. Son CV mentionne qu'il a siégé au conseil d'administration de plusieurs organismes (Innovatech du Grand Montréal, Orchestre symphonique de Montréal et membre du conseil de l'Orchestre Métropolitain, Musée Pointe-à-Callière, Fondation du YMCA, Montréal Danse).

Les poursuites révèlent que les soeurs Boudreau, même à la suite des démêlés de L'Heureux avec les organismes de réglementation, indiquaient qu'elles étaient toujours prêtes à lui faire confiance pour la gestion de leurs investissements. À tel point qu'elles seraient devenues des «témoins hostiles» envers l'AMF.

«Leur réaction manifeste bien le danger que courent les clients quand ils ont une relation sans distance émotive avec leur représentant», note à ce sujet la décision de la CSF.

Accusations pour une fraude de plus de 4 millions

> Daniel L'Heureux, ex-planificateur financier: 8 chefs d'accusation

> Claude Lemay, ex-avocat: 5 chefs d'accusation

> Barbara Gagnon-Bernier, conjointe ou ex-conjointe de L'Heureux: 5 chefs d'accusation




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer