Les commandes de biens durables aux États-Unis ont augmenté en février contrairement aux attentes, tirées par le secteur des transports, selon les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.

Publié le 26 mars 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Elles sont en hausse de 2,2% par rapport à janvier en données corrigées des variations saisonnières pour s'établir 229,4 milliards de dollars. Les analystes s'attendaient, dans leur prévision médiane, à un repli de 1%.

Cette augmentation fait suite à deux mois de baisse, soit -1,3% en janvier (chiffre révisé en baisse) et -5,3% en décembre.

En février, ces commandes de biens, dont la durée de vie excède trois ans, se rapprochent de leur niveau de novembre dernier.

Sans le secteur des transports, les commandes de biens durables pour février ne progressent plus que de 0,2%.

Ce seul secteur, qui subit de fortes variations d'un mois sur l'autre, est en hausse de 6,9% avec des commandes automobiles en progrès de 3,6% et de 13,6% dans l'aéronautique civile.

Parmi les autres secteurs, l'industrie manufacturière a reçu des commandes en hausse de 2,2% après deux mois dans le rouge. Les producteurs de métaux ont aussi vu leurs commandes remonter de 1,8% après un recul les deux mois précédents.

En revanche, les commandes de machines-outils sont toujours en retrait (-1,5%), de même que celles d'ordinateurs (-0,5%) et d'équipements de communication (-2,7%).

Sur un an, les commandes de biens durables sont en modeste hausse de 0,8%.

Les stocks de biens durables, qui ont augmenté au cours de 10 des 11 derniers mois, ont encore progressé de 0,8%, ce qui les situe toujours au niveau le plus élevé depuis l'utilisation de cette méthode statistique en 1992, a précisé le ministère.

Sur un an, ils ont progressé de 4,3%.