Acer toujours en perte pour la troisième année d'affilée

Créé en 1976, Acer a été à un... (Photo d'archives)

Agrandir

Créé en 1976, Acer a été à un moment le numéro deux mondial des ordinateurs portables. Mais son étoile a pâli ces dernières années.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le géant taiwanais d'ordinateurs personnels (PC) Acer a annoncé vendredi une perte nette en 2013, pour la troisième année consécutive, due à la chute de ses ventes et d'une dépréciation de ses stocks.

Acer a enregistré une perte nette de 20,58 milliards de dollars taïwanais (500,11 millions d'euros) l'an dernier, après une perte nette de 2,91 milliards en 2012.

Sur l'exercice, le chiffre d'affaires consolidé a reculé de 16,2 % par rapport à l'année précédente à 360,19 milliards de dollars de Taïwan (8,759 milliards d'euros).

Pour le quatrième trimestre 2013, la perte nette s'est élevée à 7,63 milliards de dollars taïwanais (185,56 millions d'euros), contre une perte nette de 3,37 milliards (81,96 millions d'euros) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a baissé de 14,6 % sur les trois derniers mois de l'exercice à 86,7 milliards (2,10 milliards d'euros).

Acer avait déjà averti en novembre de l'année dernière que le résultat du 4e trimestre allait pâtir de divers coûts et frais d'inventaire pour un montant total de 140 millions d'euros dont 110 millions pour le processus de restructuration.

«Acer reconnaît des erreurs passées dans les affectations de ressources et la sous évaluation des portables ultrabooks et notebooks. Bien que les produits soient de bonne conception, ils ne correspondaient pas bien aux besoins du marché» explique Acer dans un communiqué.

La société sera plus prudente dans sa stratégie et dans la gestion des stocks, ajoute-t-elle.

Les dirigeants ont volontairement réduit leurs salaires de 30 % à partir de juin dernier afin de prendre leur responsabilité dans le redressement de l'entreprise, note le communiqué.

Acer avait nommé Jason Chen comme directeur général en décembre à la suite de la démission de deux dirigeants après la perte nette de 318 millions d'euros pour le troisième trimestre 2013.

M Stan Shih, le fondateur de Acer en 1976, avait édifié une des plus importantes entreprises taïwanaises et la deuxième au niveau mondial, avant de prendre sa retraite en 2004.

Mais les difficultés d'Acer n'ont cessé durant ces dernières années et ses ventes ont chuté notamment face à la concurrence de l'iPad d'Apple.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer