Le New York Times a annoncé samedi qu'il avait accepté de vendre le quotidien The Boston Globe pour 70 millions de dollars (52,7 millions d'euros) au propriétaire d'un club de baseball, John W. Henry.

Publié le 3 août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Principal quotidien américain, le Times obtient ainsi moins de 10% de la somme qu'il avait dû débourser en 1993 pour acquérir le Globe: 1,1 milliard de dollars (820 millions d'euros).

«Le Boston Globe, fort de ses prix en journalisme, de sa riche histoire et de sa tradition d'excellence, est l'un des médias les plus respectés dans le pays», a déclaré John W. Henry, le nouveau propriétaire, dans un communiqué publié par le Boston Globe.

La vente du New York Times comprend également le site internet Boston.com, la société de mailing Globe Direct, ainsi que The Worcester Telegram & Gazette, un journal local du Massachusetts.

Le Boston Globe, qui avait appartenu à la famille Taylor entre 1873 et 1993, est victime d'une baisse de ses ventes. The Times Company, propriétaire du New York Times, a décidé ces dernières années de vendre ses quotidiens locaux pour concentrer ses efforts sur le principal journal américain.

John Henry, 63 ans, qui a fait fortune dans les fonds d'investissement, est notamment devenu le principal actionnaire du club de baseball Red Sox, ainsi que du club de football Liverpool.