Source ID:; App Source:

La Fed entame une réunion de politique monétaire

Les dirigeants de la banque centrale américaine (Fed) ont entamé une réunion de... (Photo Manuel Balce Ceneta, AP)

Agrandir

Photo Manuel Balce Ceneta, AP

Agence France-Presse
Washington

Les dirigeants de la banque centrale américaine (Fed) ont entamé une réunion de deux jours mardi à Washington à l'issue de laquelle ils devraient maintenir inchangée leur politique de soutien exceptionnel à la reprise de l'économie américaine.

La réunion des douze membres du Comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale, qui se tient toutes les six semaines environ, a commencé à 13 h 30 locales à Washington, a indiqué la Fed.

Mercredi à l'issue de cette réunion, le comité doit publier un communiqué vers 14 h locales ainsi que ses prévisions sur la croissance, l'inflation et l'emploi de la première économie mondiale.

Une demi-heure plus tard, le président de la banque centrale Ben Bernanke donnera une conférence de presse, à un moment où les acteurs des marchés espèrent une clarification de la Fed sur le calendrier d'un éventuel ralentissement du soutien exceptionnel que la banque apporte à l'économie américaine.

Les économistes estiment que la Fed va redire son engagement à maintenir le taux directeur de la Réserve Fédérale dans la fourchette de 0 à 0,25% tant que le taux de chômage continuera de dépasser 6,5% et dans la mesure où cela ne remet pas en cause son objectif d'inflation à moyen terme, fixé à 2% sur un an.

Mais surtout, la plupart des analystes s'attendent à ce que la Fed continue dans l'immédiat à injecter des liquidités dans le circuit financier à travers son vaste programme de rachats de bons du Trésor et de titres hypothécaires pour 85 milliards de dollars par mois.

«Nous ne prévoyons pas que la Fed annonce une réduction de son rythme d'achats mercredi mais nous pensons que le Comité monétaire conservera ses options ouvertes pour les prochaines réunions», a indiqué Michael Gapen, économiste chez Barclays Research.

M. Bernanke avait indiqué fin mai devant le Congrès que ce soutien monétaire pourrait être ajusté «au cours des prochaines réunions» en fonction du comportement de la croissance et du marché de l'emploi, provoquant une volatilité de la Bourse et du marché obligataire aux États-Unis.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer