Près de huit mois après le départ de Natalie Larivière, Transcontinental a annoncé mardi la nomination de Ted Markle à titre de président de sa division TC Media.

Publié le 19 févr. 2013
Jean-François Codère LA PRESSE

C'est le PDG du groupe, François Olivier, qui assumait l'intérim à la barre de la division Media depuis le départ de Mme Larivière. TC Media publie notamment le quotidien Metro, l'hebdomadaire économique Les Affaires ainsi que les magazines Coup de Pouce et Elle Canada. Elle publie aussi des livres et des applications mobiles, en plus d'être active dans la distribution porte-à-porte avec le Publisac. Elle s'est récemment lancée dans la production télévisuelle avec les émissions Ça commence bien et Déficit zéro. Elle emploie environ 4000 personnes et génère des revenus d'environ 712 millions de dollars.

M. Markle occupait jusque-là le titre de vice-président principal, Solutions contenus de TC Media.

Ancien journaliste, M. Markle a déjà notamment occupé des postes de direction au journal Le Droit et au Journal de Montréal. Il est à l'emploi de Transcontinental depuis 1999.

« Depuis, il a travaillé à déployer plusieurs solutions d'affaires novatrices dans nos secteurs qui font aujourd'hui la renommée de notre société, a indiqué par voie de communiqué M. Olivier. Sa riche expérience et ses qualités de leader font de lui le candidat idéal pour présider les destinées de TC Media. »

On lui attribue notamment la création d'un centre de production partagée pour les magazines du groupe et l'implantation « d'un modèle hybride d'impression pour le Globe and Mail, d'un océan à l'autre ».