Research In Motion (T.RIM) a vu son bénéfice net grimper à 934 millions $ US grâce aux ventes de ses téléphones intelligents BlackBerry, au cours de son plus récent trimestre, en hausse de 32% par rapport à celui de 170 millions $ US réalisé lors de la période équivalente il y a un an.

Mis à jour le 24 mars 2011
LuAnn LaSalle LA PRESSE CANADIENNE

Le fabricant des BlackBerry a indiqué que par action, le bénéfice net avait été de 1,78 $ US au quatrième trimestre de son exercice 2011, en forte hausse comparativement à celui de 1,27 $ US par action réalisé lors du trimestre équivalent il y a un an.

Les revenus de RIM, qui dévoile ses résultats en dollars américains, se sont élevés à 5,55 milliards $ US au cours de la période de trois mois terminée le 26 février, contre 4,08 milliards $ US lors du quatrième trimestre un an plus tôt.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 1,76 $ US par action et des revenus de 5,6 milliards $ US, selon la maison Thomson Reuters.

«Alors que nous entreprenons l'exercice financier 2012, RIM se trouve en excellente position pour tirer profit de la convergence continue des marchés des communications mobiles et de l'informatique mobile», a déclaré le cochef de la direction de RIM, Jim Balsillie, par voie de communiqué.

RIM a expédié 14,9 millions de téléphones intelligents BlackBerry durant le trimestre.

La compagnie a par ailleurs dit s'attendre à réaliser un bénéfice net de 1,47 $ US à 1,55 $ US par action lors de ce qui sera le premier trimestre de son exercice 2012, sur des revenus atteignant entre 5,2 milliards $ US et 5,6 milliards $ US.

L'écart est légèrement plus important que d'habitude en raison des risques d'interruption de sa chaîne d'approvisionnement que pose le récent séisme survenu au Japon, a expliqué RIM.

Les spécialistes consultés par Thomson Reuters ont dit s'attendre à un bénéfice net de 1,65 $ US et des revenus de 5,64 milliards $ US au premier trimestre de 2012.

Sur l'ensemble de l'exercice 2011, RIM a enregistré un bénéfice net de 3,41 milliards $ US, ou 6,34 $ US par action, contre un bénéfice net de 2,45 milliards $, ou 4,31 $ US par action, un an plus tôt.

Les revenus ont été de 19,9 milliards $ US lors du plus récent exercice complété par la compagnie. Un an plus tôt, ils s'étaient chiffrés à 14,95 milliards $ US.

L'entreprise de Waterloo, en Ontario, doit lancer sa tablette numérique PlayBook au Canada et aux États-Unis, le 19 avril. L'appareil fera concurrence à la tablette iPad d'Apple et à celles exploitant le système d'opération Android de Google, notamment la Galaxy de Samsung.

Kris Thompson, analyste chez Financière Banque Nationale, a dit s'attendre à ce que RIM s'empare d'environ 7% du marché de la tablette numérique, cette année.

Les actions de Research In Motion ont terminé la séance de jeudi à 62,49 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 1,59 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.