L'industrie et le commerce aux États-Unis ont maintenu un faible niveau de stocks en mai, devant la difficulté à écouler leurs produits, selon des chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, la valeur des stocks des entreprises manufacturières et de distribution a progressé en mai pour le cinquième mois de suite, de 0,1% par rapport au mois précédent.

Néanmoins, ces stocks restent à un niveau historiquement bas: ils ont représenté 1,24 mois de chiffre d'affaires au rythme des ventes de mai contre 1,23 mois en mars et en avril, le ratio le plus faible depuis le début de ces statistiques en 1992.

Les commerces de gros (+0,5%) et de détail (+0,3%) ont regarni les leurs, alors que les entreprises manufacturières ont destocké (-0,4%).

Dans leur ensemble, les entreprises américaines ont connu en mai une baisse des ventes de 0,9%, après une hausse de 0,6% en avril, a indiqué le ministère.

Après un bond des stocks au second semestre 2008 dû à la chute de la consommation, l'année 2009 a été marquée par des déstockages massifs. Depuis le début 2010, le mouvement de reconstitution des stocks a été assez lent pour entrevoir une marge de progression dans l'activité de l'industrie.