Les prix à l'importation aux États-Unis ont en juin, sous l'effet à la fois de la baisse des cours du pétrole mais également de la hausse du cours du dollar, selon des chiffres publiés mercredi par le département du Travail.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les prix des importations américaines ont baissé de 1,3% par rapport au mois précédent, leur deuxième diminution consécutive, et la plus forte depuis janvier 2009.

Les prix des importations pétrolières (un cinquième du total) ont reculé de 4,0%, une baisse prévisible étant donné celle des prix du pétrole.

Mais les prix des autres importations ont nettement baissé aussi de 0,6%, pour la première fois depuis juillet 2009.

A l'exception du Japon (+0,1%), les prix des produits de tous les plus grands partenaires commerciaux ont reculé, qu'ils viennent du Canada (-1,6%), de Chine (-0,3%), du Mexique (-0,8%), d'Allemagne (-1,2%) ou du Royaume-Uni (-0,8%).

D'après les chiffres de la banque centrale des États-Unis, la valeur du dollar pondérée par l'importance des partenaires commerciaux a été de 0,6% supérieure en juin à celle constatée en mai.

Sur un an, les prix à l'importation restent en hausse de 4,5% en juin. Hors produits pétroliers, la hausse est de 2,8%.

Les prix à l'exportation des produits américains ont également baissé de 0,2% en juin par rapport au mois précédent.