Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi une note à destination des pays du G7, dans lequel il a rappelé sa prévision selon laquelle la reprise dans ces économies développées sera lente en 2010.

Mis à jour le 18 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Dans la plupart des économies avancées, la reprise devrait être lente par rapport aux précédentes», a indiqué l'institution dans une note qui a servi de base à la discussion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7, lors d'une réunion les 5 et 6 févier à Iqaluit (Canada).

«Il n'y a pas de signe clair que la demande nationale soit nourrie d'elle-même et par conséquent la politique de relance doit être maintenue au long de l'année 2010», a ajouté le FMI.

Les grands argentiers du G7 s'étaient engagés à poursuivre ces politiques à l'issue de leur réunion.

«La reprise mondiale est largement entraînée par le rebond de la confiance et un soutien politique exceptionnel (...) provoquant un retour de la confiance dans le système financier et l'économie réelle plus tôt que prévu», a précisé l'institution de Washington.

Dans cette note, le FMI a maintenu ses prévisions économiques publiées en janvier, avec une croissance mondiale de 3,9% en 2010, et seulement 2,1% dans les économies développées.