N'essayez pas de syntoniser Info690 sur le réseau AM ce matin. Pour une question de rentabilité, Corus Québec a mis fin à la programmation de sa station d'information continue, et à celle du AM940 Montreal's Greatest Hits.

Émilie Côté
Émilie Côté LA PRESSE

Info690 n'a plus de signal radiophonique depuis 19 h, hier soir. « Cette décision a été pour nous très difficile à prendre, a déclaré hier matin en ondes Yves Bombardier, directeur général d'Info690 et du 98,5. En raison d'un contexte économique difficile, cette décision était inévitable. »

> Sur le blogue de Sophie Cousineau



Dix personnes perdent leur emploi, dont huit chez Info690. Cinq des huit journalistes sont pour leur part mutés au 98,5 FM pour le réseau de Corus Nouvelles, qui alimente notamment les stations de Radio-Nord.

L'ambiance était lourde dans les bureaux de Corus, hier, à la Place Bonaventure. « C'est une surprise pour les employés, a indiqué à La Presse Affaires Claude Hébert, secrétaire général du Syndicat général de la Radio FNC-CSN. Des gens pleurent, d'autres sont partis pour la journée. »

Claude Hébert, qui travaille à la technique et à la production pour l'ensemble des stations de Corus, croit que son employeur aurait pu replacer les 10 employés congédiés. « On le sait que l'antenne AM est moribonde, mais on aurait voulu qu'ils restent à l'emploi de Corus Nouvelles pour améliorer le service, explique-t-il. La station qui allait mal, c'est Info690. Mais Corus fait des profits. »

« La majorité des journalistes reste, car la salle de Corus Nouvelles reste, fait valoir de son côté Mario Cecchini, vice-président de Corus Québec. On a replacé tous les gens qu'on pouvait (...) on ne fait jamais des coupes de gaieté de coeur. »

En 10 ans d'existence, Info690 n'a jamais été rentable. En février 2009, Corus avait aboli 12 postes dans la station qui diffusait des bulletins d'information en continue. « On s'était donné un an. Bien, un an après, on ne voit pas de solution viable dans l'avenir », explique M. Cecchini.

Corus est aussi propriétaire de CKOI et du 98,5, qui, elles, se portent bien financièrement. Le diffuseur est présentement en négociation avec le syndicat des employés pour le renouvellement de la convention collective, échue depuis 2008. M. Cecchini tient par ailleurs à préciser qu'il n'y a pas de lien entre les négociations et les coupes.

L'automne dernier, Corus a demandé des concessions majeures à la centaine d'employés de toutes ces stations : des baisses salariales de 15 % à 44 % et une augmentation du nombre d'heures travaillées par semaine.

Radio-Canada intéressée par la licence ?

Avec la mort d'Info690 et de AM940 Montreal's Greatest Hits, leurs licences seront retournées au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Info690, anciennement CKVL, était entrée en ondes le 14 décembre 1999. À l'époque, Info690 était la propriété de Métromédia – acheté par Corus en 2000 –, qui avait obtenu une licence du CRTC au terme d'audiences publiques. Radio-Canada, dont le projet de chaîne radiophonique d'information continue avait été rejeté, avait tenté en vain de faire casser la décision du CRTC en Cour fédérale.

Est-ce que Radio-Canada est toujours intéressée ? « Tout ce que je peux dire, c'est que nous évaluons toujours les occasions qui se présentent à nous quand des fréquences deviennent disponibles », a répondu Marc Pichette, directeur des relations publiques de Radio-Canada.

De son côté, Astral Media – propriétaire notamment des stations RockDétente et Énergie – dit ne pas être intéressé à l'idée de récupérer l'ancienne licence d'Info690.