Source ID:; App Source:

Le Baltimore Sun licencie un tiers de ses journalistes

Le quotidien américain Baltimore Sun, qui appartient au groupe Tribune... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

Le quotidien américain Baltimore Sun, qui appartient au groupe Tribune Co. en dépôt de bilan, a licencié un tiers des ses journalistes, a indiqué jeudi le journal sur son site internet.

Le quotidien a supprimé 61 postes de journalistes sur 205, a annoncé le journal sur son site Baltimore Sun.com, précisant que ces licenciements ont eu lieu mardi et mercredi.

Une porte-parole du Baltimore Sun, Renee Mutchnik, a souligné que «comme chacun sait de plus en plus de lecteurs vont sur internet et les publicitaires les suivent», et a assuré que le quotidien saurait s'adapter à cette évolution.

Cette annonce intervient une semaine après qu'un autre grand journal du même groupe, le Chicago Tribune, a supprimé 53 postes de journalistes.

Selon la Guilde des journaux, le syndicat qui représente les salariés du Baltimore Sun, les effectifs des journalistes ont été réduits de plus de 60% depuis que le groupe Tribune a racheté le journal en 1999.

Les journaux américains dans leur ensemble sont confrontés à une chute des recettes publicitaires et à une migration de leurs lecteurs sur internet.

Le groupe Tribune Co., qui contrôle le Los Angeles Times, le Chicago Tribune, le Baltimore Sun, The Orlando Sentinel, Hartford Courant et d'autres journaux, s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites en décembre.

C'est le deuxième plus important groupe de journaux américains en termes de recettes et le troisième en termes de diffusion.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer