Source ID:; App Source:

La désinflation se poursuit au Canada

Michel Munger
La Presse

(Montréal) Le mouvement de désinflation amorcé ces derniers mois au pays se poursuit car les prix à la consommation ont augmenté de seulement 1,2% à un rythme annuel en mars.

C'est 0,2 point inférieur à la hausse de 1,4% observée en février et aussi 0,2 point sous les prévisions des analystes. Au Québec, l'inflation est stable à 0,8%.

Si l'on regarde l'indice de référence utilisé par la Banque du Canada, l'inflation a progressé de 0,1 point à 2% en mars. Avec cette donnée qui exclut les produits dont les prix sont les plus volatiles, 2% est la cible recherchée par une banque centrale.

Le mois de mars a été marqué par la pression à la hausse exercée par les prix des aliments. Ils ont bondi de 7,9%, donnant suite à une hausse de 7,4% en février. Selon Statistique Canada, la croissance de mars est la plus forte constatée depuis novembre 1986.

Si les prix à la consommation ont progressé en mars, c'est aussi parce que les coûts du logement ont augmenté de 2,1%, après une hausse de 3% en février. C'est avant tout causé par la hausse du coût d'intérêt hypothécaire, des prix du gaz naturel et de l'impôt foncier.

La désinflation trouve sa principale source dans les coûts de transport, qui ont reculé de 6,2% en mars. Statistique Canada estime que la baisse des prix de l'essence et du coût d'achat ou de location d'une voiture expliquent le phénomène.

Justement, parce que les prix de l'essence étaient élevés en 2008, ils ont reculé de 21% en mars 2009. Par contre, les primes d'assurance des véhicules ont grimpé de 6,4%.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer