Source ID:; App Source:

EXCLUSIF

Averna magasine aux États-Unis cette fois

(Montréal) La montréalaise Averna, qui a acquis une partie des activités de Solutions Mindready l'an dernier, poursuit son magasinage, aux États-Unis cette fois-ci, en achetant DAQTron, d'Atlanta, a appris La Presse Affaires.

Avec DAQTron, Averna - qui développe des tests de produits électroniques - met la main sur une entreprise spécialisée dans les tests de récepteurs télés, comme Illico. Ses clients sont des multinationales, notamment Motorola et Cisco.

 

«DAQTron, c'est un leader des solutions larges bandes», explique le président et cofondateur d'Averna, Pascal Pilon, qui doit rendre la nouvelle publique ce matin. «Ce bout-là vient se greffer à notre expertise en optique.»

Avec la multiplication de sites tels YouTube ou la télévision haute définition, Averna estime que la demande pour les tests dans ce secteur sera en hausse, d'où l'acquisition de DAQTron.

Même si l'entreprise américaine ne compte qu'une vingtaine d'employés, son chiffre d'affaires s'élève à 10 millions de dollars. Celui d'Averna avoisine les 45 millions, comparativement à à peine 23 millions l'année précédente. L'entreprise qui a su traverser vivante l'éclatement de la bulle technologique emploie 235 personnes, dont 170 à Montréal.

Participation de la Caisse

Averna se servira du bureau de DAQTron à Atlanta pour en faire son bureau principal en sol américain. «Il y a des vols directs de Montréal, c'est ça qui est important!» lance M. Pilon. Un autre bureau est situé à Annapolis Junction, au Maryland.

Le fondateur de DAQTron, Robert Sandage, reste comme cadre au sein de l'entreprise.

Il y a un an, Averna disait vouloir se lancer en Bourse quand son chiffre d'affaires aurait atteint les 30 ou 35 millions. Aujourd'hui, même si cet objectif est dépassé, le patron doit encore attendre. «On ferait un IPO (premier appel public à l'épargne), mais il n'y a pas d'acheteurs institutionnels pour les technos.» Il s'attend à un redressement dans «deux ou trois ans».

L'acquisition de DAQTron s'est faite avec l'aide du Fondaction CSN. Sa participation dans l'entreprise avoisine maintenant les 20%.

La Caisse de dépôt et placement du Québec entre aussi au capital d'Averna, mais M. Pilon n'a pas voulu préciser le montant de la participation du bas de laine des Québécois.

Parmi les clients de l'entreprise montréalaise, on compte Research and Motion, Panasonic, Alcatel et Boeing. Les tests de l'entreprise montréalaise permettent à ces multinationales de vérifier la performance de leurs produits, tant au stade de la conception que dans le processus de fabrication.

L'entreprise est aussi présente en Allemagne et au Japon.

Ses tests servent également à l'industrie automobile, qui fabrique des réseaux électroniques de plus en plus complexes.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer