Le FBI a ouvert des enquêtes contre 14 entreprises dans le cadre d'une vaste enquête sur la crise des «subprime», notamment pour des fraudes et des délits d'initiés, affirme mardi le Wall Street Journal dans son édition en ligne.

Mis à jour le 29 janv. 2008

Le FBI a ouvert des enquêtes contre 14 entreprises dans le cadre d'une vaste enquête sur la crise des «subprime», notamment pour des fraudes et des délits d'initiés, affirme mardi le Wall Street Journal dans son édition en ligne.

Le FBI (police fédérale) n'a pas précisé quelles entreprises étaient visées.

Il enquêterait sur des accusations de fraude dans la titrisation des prêts hypothécaires, qui concernerait plusieurs niveaux, depuis les professionnels ayant accordé les prêts jusqu'aux banques détenant ces titres, ajoute le quotidien.

Les enquêteurs s'intéressent aussi aux livres de comptes de certaines entreprises financières qui ont été forcées à la faillite à la suite de la crise des «subprime» (les prêts hypothécaires à risque), pour trouver des traces de délit d'initiés, selon le WSJ.

Le FBI enquête depuis une dizaine d'années sur les fraudes hypothécaires. Il se concentrait surtout jusqu'à présent sur les cas impliquant des agents immobiliers, des professionnels chargés de l'évaluation et des acheteurs fictifs, ajoute le quotidien.