Remstar fait le plein de créances en prévision de l'assemblée des créanciers de TQS.

Vincent Brousseau-Pouliot

Remstar fait le plein de créances en prévision de l'assemblée des créanciers de TQS.

Selon le dernier rapport du syndic Yves Vincent, Remstar a acheté les créances des maisons de production Pixcom et Télé-Vision (le producteur de Loft Story), qui totalisent 1,1 million de dollars (136 000$ pour Pixcom, 979 800$ pour Télé-Vision).

Remstar aurait versé à Pixcom et Télé-Vision une somme équivalant à environ 20% de leurs créances, soit le taux de remboursement offert à tous les créanciers en vertu du plan d'arrangement.

«Remstar m'a assuré qu'elle n'a pas fait de geste qui favoriserait certains créanciers au détriment d'autres créanciers, dit le syndic Yves Vincent. Ils n'ont pas donné plus d'argent aux créanciers que ce qu'ils auraient obtenu en vertu du plan d'arrangement. Les créanciers voulaient simplement leur argent maintenant.»

En plus d'acheter des créances, Remstar a obtenu plusieurs procurations de la part de créanciers qui leur ont cédé gratuitement leur droit de vote à l'assemblée. «C'est une pratique courante, dit le syndic Yves Vincent. Remstar n'a rien inventé. Quand les créanciers sont d'accord avec le plan d'arrangement, ils peuvent donner une procuration à l'offrant. À cause de la complexité du dossier de TQS, Remstar ne veut pas prendre de chance.»

Le futur propriétaire de TQS a notamment convaincu son créancier le plus important: le studio hollywoodien Warner Brothers, dont la créance s'élève à 3 millions. Warner Brothers a aussi accepté de réviser la liste de ses films qui seront diffusés à l'antenne du Mouton noir.

L'entente a été déclarée confidentielle par le juge Pierre Journet, qui supervise les activités de TQS depuis que le réseau de télévision s'est placé sous la protection de ses créanciers en décembre dernier.

Le verdict attendu

Le plan d'arrangement de Remstar doit être approuvé par plus de la moitié des créanciers dont la valeur des créances représente au moins les deux tiers de la valeur totale des créances.

Remstar offre au minimum 7 millions de dollars à ses créanciers. L'entreprise est-elle confiante de faire adopter son plan d'arrangement? Joint par La Presse Affaires, Maxime Rémillard, président de Remstar, a préféré ne pas donner plus de détails.

L'assemblée générale des créanciers doit avoir lieu le 22 mai. Les syndicats des employés de TQS veulent la faire reporter après les audiences du CRTC sur la vente de TQS en juin. Le juge Pierre Journet entendra les arguments des deux parties ce matin. Il pourrait trancher le débat sur la date de l'assemblée des créanciers aujourd'hui.