Le constructeur automobile DaimlerChrysler (DCX) pourrait entrer au capital de General Motors (GM) pour l'aider à financer le rachat de sa filiale américaine Chrysler.

Agence France-Presse

Le constructeur automobile DaimlerChrysler [[|ticker sym='DCX'|]] pourrait entrer au capital de General Motors [[|ticker sym='GM'|]] pour l'aider à financer le rachat de sa filiale américaine Chrysler.

C'est ce que rapporte le Financial Times lundi.

Parmi toutes les options sur la table - vente à un fonds d'investissement ou introduction en Bourse - la direction de DaimlerChrysler réfléchit à un échange d'actifs avec GM, selon le quotidien économique britannique, qui cite des sources proches du dossier.

Plusieurs actionnaires institutionnels de Daimler sont favorables à cette solution, ajoute le Financial Times, mais rien n'a encore été décidé à ce stade.

Un échange d'actifs permettrait à GM de faire main basse sur Chrysler sans détériorer sa note de solvabilité catastrophique. En entrant au capital de General Motors, Daimler profiterait quant à lui des milliards de dollars de synergies issus du rapprochement des deux constructeurs américains.

Daimler a officiellement ouvert la porte il y a dix jours à une cession de Chrysler, qu'il ne réussit toujours pas à redresser huit ans après son rachat.

Une vente à GM serait beaucoup moins sensible politiquement qu'une cession à un fonds d'investissement. Pour l'instant, GM refuse de commenter, mais il aurait déjà engagé un examen détaillé des comptes de Chrysler sous la direction de son directeur financier Fritz Henderson, selon le journal.

Valorisé à 35 G$ US en 1998 au moment de son rachat par Daimler, Chrysler ne vaudrait plus que 5 milliards selon l'estimation très basse des analystes de Bank of America.