RGA Royce a fermé son usine de fabrication de présentoirs en métal, à Laval, une décision qui entraîne le licenciement de 80 employés, a indiqué lundi le syndicat des Métallos.

Presse Canadienne

RGA Royce a fermé son usine de fabrication de présentoirs en métal, à Laval, une décision qui entraîne le licenciement de 80 employés, a indiqué lundi le syndicat des Métallos.

Selon le syndicat affilié à la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), l'entreprise a expliqué que le manque de financement était à l'origine de sa décision.

La semaine dernière, l'employeur avait cependant refusé un soutien financier du Fonds de solidarité de la FTQ, a soutenu le syndicat dans un communiqué.

Les 80 employés de RGA Royce ont appris la nouvelle de la fermeture lundi, alors qu'ils se sont heurtés à des agents de sécurité en arrivant à l'usine.

Ces agents avaient comme mandat de les accompagner à leurs casiers afin qu'ils récupèrent leurs effets personnels.

«Nos membres sont sous le choc, a déclaré Donald Noel, permanent du syndicat des Métallos. Pas plus tard que la semaine dernière, l'employeur nous disait que des investisseurs américains étaient intéressés à acheter l'usine.»

Le syndicat réclame une rencontre avec la direction de l'installation pour s'assurer qu'elle respecte la loi qui l'oblige à verser huit semaines de salaire à titre de primes de préavis lors d'un licenciement collectif.

Les employés de l'usine, dont le salaire horaire moyen était de 14 $, fabriquaient des présentoirs de métal.