Le Centre collégial de transfert de technologie en oléochimie industrielle de Thetford Mines, OLEOTEK inc, recevra un financement de 120 000 $ du Programme de soutien à l'innovation en agroalimentaire du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec pour la réalisation d'un projet de recherche sur trois ans.

Nelson Fecteau

Le Centre collégial de transfert de technologie en oléochimie industrielle de Thetford Mines, OLEOTEK inc, recevra un financement de 120 000 $ du Programme de soutien à l'innovation en agroalimentaire du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec pour la réalisation d'un projet de recherche sur trois ans.

Le projet de recherche en question sera dirigé par le Dr Jean-Yves Bergeron. Il visera le développement d'un produit et d'un procédé pour le traitement du bois à partir d'huile végétale.

Les méthodes traditionnelles de protection du bois font appel aux huiles lourdes d'origine pétrolière (créosote) ou aux sels et oxydes minéraux. Ces procédés présentent un défaut important: leur caractère toxique et polluant tant pour l'environnement que pour l'humain. Plusieurs sont déjà interdits ou en voie de l'être dans plusieurs pays.

Les huiles végétales ciblées à partir du lin, du colza et du canola permettraient également un potentiel de développement d'une filière agro-industrielle durable.