Le groupe d'imagerie Eastman Kodak (EK) a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 3000 emplois de plus que ce qu'il avait initialement prévu.

Agence France-Presse

Le groupe d'imagerie Eastman Kodak [[|ticker sym='EK'|]] a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 3000 emplois de plus que ce qu'il avait initialement prévu.

Le nombre total de suppressions pourrait aller jusqu'à 30 000 emplois dans le cadre de son plan de restructuration engagé il y a trois ans.

«Le groupe s'attend maintenant à ce que le total des réductions d'emplois se situe entre 28 000 et 30 000», a indiqué Kodak dans un communiqué, précisant que les charges financières inscrites pour les financer seraient de l'ordre de 3,6 à 3,8 G$ US.

Kodak a annoncé son plan de restructuration en janvier 2004 et l'a plusieurs fois ajusté depuis. Les derniers chiffres de suppressions d'emplois annoncés en août faisaient état de 25 000 à 27 000 postes et de charges allant de 3 à 3,4 G$ US.

Kodak a précisé jeudi qu'il avait supprimé 23 400 emplois depuis janvier 2004 et inscrit des charges totalisant 2,7 G$ US.

Le groupe a indiqué que ce plan de restructuration devrait être achevé à la fin de 2007.