L'excédent commercial du Canada avec le monde a atteint, en raison de la forte hausse des exportations, 5 G$ en décembre dernier, soit son niveau le plus élevé depuis février, a indiqué Statistique Canada mardi.

Presse Canadienne

L'excédent commercial du Canada avec le monde a atteint, en raison de la forte hausse des exportations, 5 G$ en décembre dernier, soit son niveau le plus élevé depuis février, a indiqué Statistique Canada mardi.

Pendant la période, les importations ont grimpé de 3,6% pour atteindre un sommet mensuel de 35,4 G$, ce qui représente la troisième hausse mensuelle d'affilée.

Les exportations ont, pour leur part, monté de 3,8% pour s'établir à 40,4 G$, soit un niveau presque égal au niveau mensuel record enregistré il y a un an en décembre, alors que les prix de l'énergie avaient atteint un sommet après que des ouragans aient martelé la côte du golfe du Mexique.

Les secteurs de l'automobile et de l'énergie ont dominé les progressions dans les exportations et les importations en décembre, bien que tous les secteurs aient affiché des augmentations.

Pour l'année 2006, les entreprises canadiennes ont exporté près de 458,2G$ de marchandises à l'étranger en 2006, alors que les importations ont atteint 404,5 G$. La balance commerciale annuelle de marchandises du Canada a ainsi reculé de plus de 11,2 G$ pour s'établir à 53,6 G$, soit son niveau le plus bas depuis 1999.

Les exportations du Canada à destination des États-Unis ont fléchi de 2% en 2006, une baisse largement attribuable à la faiblesse des industries de l'automobile et de la foresterie, selon Statistique Canada.

De leur côté, les importations provenant des États-Unis ont augmenté de 1,9%.

Le marché des États-Unis, qui constitue toujours le principal marché d'exportation du Canada, représentait 79% des exportations en 2006, en baisse par rapport aux 81% enregistrés en 2005.

L'excédent commercial du Canada vis-à-vis des États-Unis s'est établi à 96,5 G$ en 2006, soit sa plus faible valeur depuis 2003.