Le fabricant de traverses de chemin de fer et de poteaux en bois Stella-Jones (T.SJ) a augmenté mercredi son dividende semestriel de deux cents, à 10 cents l'action, après avoir annoncé que son bénéfice net avait augmenté de 75 % pour s'élever à 5,1 M$ au quatrième trimestre de 2006.

Presse Canadienne

Le fabricant de traverses de chemin de fer et de poteaux en bois Stella-Jones [[|ticker sym='T.SJ'|]] a augmenté mercredi son dividende semestriel de deux cents, à 10 cents l'action, après avoir annoncé que son bénéfice net avait augmenté de 75 % pour s'élever à 5,1 M$ au quatrième trimestre de 2006.

Le bénéfice net par action a été de 0,42 $ lors de la période de trois mois terminée le 31 décembre dernier. Lors du même trimestre il y a un an, l'entreprise montréalaise avait enregistré un bénéfice net de 2,9 M$, soit 0,28 $ par action.

Les ventes du fabricant se sont élevées à 49,5 M$ au quatrième trimestre de 2006, en hausse de 32,5 %.

Le conseil d'administration de Stella-Jones a autorisé un dividende semestriel de 0,10 $ par action, représentant une hausse de 25 %, payable le 16 mai aux actionnaires inscrits le 4 avril.

Au cours de l'exercice 2006, l'entreprise a enregistré un bénéfice net de 20,8 M$ (1,81 $ par action), contre 11,5 M$ (1,10 $ par action) en 2005. Ses ventes ont atteint un record de 223,9 M$, soit un gain de 42,5 % par rapport à celles de 157,1 M$ de l'année précédente.