Après une journée de réunions, il faut se débarrasser des matières organiques.

Caroline Rodgers, collaboration spéciale

Après une journée de réunions, il faut se débarrasser des matières organiques.

Si on veut un congrès écologique, il faut éviter que les restes de nourriture ne soient envoyés au dépotoir.

C'est à ce moment que les services de compostage viennent à la rescousse.

Conporec, qui possède une usine à Sorel-Tracy, récupère ces résidus et les transforme en compost "qui peut être utilisé dans votre jardin, pour faire pousser vos carottes", mentionne Jean Beaudoin, président.

Même si, pour l'instant, les congrès ne représentent qu'environ 4% du chiffre d'affaires de l'entreprise, les déchets qu'ils produisent doivent être valorisés, croit le dirigeant.

"L'an dernier, un congrès de 1000 personnes ayant duré trois jours a permis de récolter des tonnes en matière putrescible", indique M. Beaudoin.

Auparavant, ces résidus allaient aux sites d'enfouissement. On jetait des ressources importantes, qui peuvent lutter contre l'appauvrissement des sols."

Pour en savoir plus:

www.workopolis.com

(sur la page d'accueil utilisez Recherche rapide ou les liens RapidEmploi)

Pour avoir une description du poste:

www.monemploi.com