Pouvant difficilement échapper au phénomène de consolidation dans l'industrie de la télédétection et de la géomatique, la firme conseil pour la gestion de projets en imagerie de Trois-Rivières, Géoid, vient de passer aux mains de l'entreprise Viasat GeoTechnologies. Conséquence? Le personnel quittera les bureaux du 14e étage de Place Royale au profit de Montréal.

Mis à jour le 15 sept. 2007
Marc Rochette

Pouvant difficilement échapper au phénomène de consolidation dans l'industrie de la télédétection et de la géomatique, la firme conseil pour la gestion de projets en imagerie de Trois-Rivières, Géoid, vient de passer aux mains de l'entreprise Viasat GeoTechnologies. Conséquence? Le personnel quittera les bureaux du 14e étage de Place Royale au profit de Montréal.

La compagnie Viasat GeoTechnologies oeuvre dans la conception, le développement et la mise en oeuvre de solutions géospatiales. L'équipe de cinq à neuf personnes et les activités de Géoid, spécialisée en vente de produits et services reliés à l'imagerie satellitaire, seront intégrées dans le département d'observation de la Terre de Viasat.

«L'acquisition de la firme Géoid s'inscrit dans le plan stratégique de développement du département Observation de la Terre au sein de notre entreprise, qui vise à occuper une place de leader canadien dans la vente et l'utilisation des images satellites», a commenté le vice-président exécutif de Viasat GeoTechnologies, Pierre Vincent.

Chez Géoid, le président Daniel Alvarez y voit «une belle synergie à aller chercher puisque les deux firmes ont développé une clientèle et des expertises différentes».

«En allant chercher le meilleur des deux mondes, c'est l'ensemble de la clientèle qui en profitera», renchérit son vice-président, Jean Le Tellier.

L'entreprise trifluvienne a été fondée en 1999. Elle s'est spécialisée en télédétection et dans la conception de sites Internet et Intranet à caractère complexe permettant la diffusion de données dynamiquement (cartographie, imagerie et autre type de données).

«Compte tenu que le département d'observation de la Terre de Viasat GeoTechnologies dans lequel nous sommes intégrés opère dans la même industrie que Géoid, nous amenons notre clientèle avec nous et sommes très optimistes qu'elle suivra puisque Viasat GeoTechnologies a réalisé avec succès des mandats de très grande envergure, ayant une excellente réputation dans l'industrie», assure M. Le Tellier.

Celui-ci fait remarquer que Viasat GeoTechnologies est beaucoup plus avancé que Géoid ne l'était au niveau technologique.

«Par conséquent, notre clientèle sera gagnante puisque nous pourrons maintenant offrir, entre autres, des solutions issues des projets de recherche et développement faits par Viasat GeoTechnologies en observation de la Terre et offrir également des solutions disponibles dans les autres départements de Viasat GeoTechnologies», poursuit-il.

Finalement, M. Le Tellier reconnaît que Géoid avait une direction à prendre. «Mais on ne s'en va pas de Trois-Rivières parce que ça n'allait pas bien, mais pour une bonne progression», a-t-il conclu.