(San Francisco) Le département de la Justice et des procureurs généraux américains préparent l’ouverture de procès contre Google et ses pratiques potentiellement anticoncurrentielles dans la publicité, d’après le Wall Street Journal (WSJ).

Agence France-Presse

Le quotidien économique explique dans un article publié vendredi que les enquêtes se sont concentrées sur les outils technologiques de Google, essentiels dans les relations entre éditeurs et annonceurs.

L’année dernière, le ministère et 50 procureurs généraux ont annoncé enquêter sur d’éventuels abus de pouvoir de Google vis-à-vis de ses concurrents ou des utilisateurs.

Aux États-Unis, le fleuron d’Alphabet accapare entre 70 et 75 % des recettes publicitaires liées aux recherches sur l’internet, d’après le cabinet eMarketer.

Selon les sources du WSJ, les procureurs d’États, menés par celui du Texas, le républicain Ken Paxton, pourraient lancer les actions en justice à l’automne, tandis que le ministère envisagerait d’être prêt dès cet été.

M. Paxton a assuré le journal que la pandémie ne ralentissait pas l’enquête.

« Nous continuons à collaborer avec les enquêtes du département et de M. Paxton. Nous n’avons pas de nouvelles, de commentaires ou de spéculations », a réagi Google. « Notre priorité reste de fournir des services qui aident les consommateurs, soutiennent des milliers d’entreprises et favorisent le choix et la compétition ».

Plusieurs enquêtes sont en cours au niveau fédéral et des États sur les pratiques en termes de concurrence des grandes plateformes numériques comme Facebook, Amazon ou Apple.