(Montréal) Près de 1500 pharmacies communautaires de partout au Québec offriront à compter de lundi prochain, le 1er novembre, le service de vaccination contre l’influenza.

La Presse Canadienne

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) signale que lors de la campagne de l’an dernier, plus du tiers des Québécois ayant été vaccinés contre l’influenza l’ont été en pharmacie.

L’hiver dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec a mis fin à la campagne de vaccination le 8 janvier, ayant observé que la propagation de l’influenza avait grandement diminué et que l’indice d’activité grippale avait été presque nul depuis avril 2020, partout au Canada.

Selon le Registre de vaccination, près de 1,5 million de doses ont été administrées au Québec lors de la campagne de vaccination contre l’influenza de l’an dernier.

En raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs mesures mises en place afin de limiter les contacts entre les personnes, telles que la distanciation physique, le port du masque et le lavage plus fréquent des mains, ont contribué à réduire la transmission d’autres virus respiratoires.

Cependant, l’Agence de santé publique du Canada prévient la population que la saison grippale sera assez intense au pays au cours des prochains mois.

Les Québécois peuvent prendre rendez-vous dès maintenant sur la plateforme Clic Santé et vérifier si leur pharmacie communautaire figure dans la liste des sites de vaccination.

Cette année, le gouvernement du Québec a déterminé que la vaccination serait gratuite pour les personnes âgées de 6 mois à 74 ans atteintes d’une maladie chronique, incluant les femmes enceintes, quel que soit le stade de leur grossesse.

Les femmes enceintes aux deuxième et troisième trimestres de leur grossesse qui n’ont pas de maladie chronique ont aussi accès à la gratuité, tout comme les personnes âgées de 75 ans et plus de même que les proches qui habitent sous le même toit qu’un enfant de moins de 6 mois ou qu’une personne à risque élevé d’hospitalisation ou de décès ainsi qu’à leurs aidants naturels.

Les travailleurs de la santé, les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé et les enfants de 6 à 23 mois en bonne santé ont aussi droit à la vaccination gratuite.