Le réseau TVA a refusé une demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour placer un avertissement à l’intérieur de la série de fiction Épidémie visant à éviter toute confusion avec la propagation du coronavirus. Un refus qui a causé la surprise au sein de l’appareil gouvernemental.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

La semaine dernière, le MSSS a demandé à son agence de placement publicitaire de contacter le réseau TVA pour placer cet avertissement. « Le but de la demande était d’inciter la population à départager la réalité de la fiction dans un contexte où le coronavirus inquiète la population. Dans l’avertissement, nous voulions ainsi rediriger la population vers Québec.ca où l’on retrouve toute l’information à jour à propos du coronavirus », a-t-on expliqué à La Presse jeudi.

Le Ministère voulait mettre un avertissement sous forme de bandeau ou de panneau et débourser la somme nécessaire pour ce placement. Or, TVA lui a répondu qu’« il n’était pas possible de mettre » un avertissement dans un tel format, selon lui.

« La solution offerte par le réseau TVA a été de nous orienter vers les blocs publicitaires de l’émission. Il nous était impossible de produire un message publicitaire dans les courts délais impartis », ajoute le MSSS.

La Presse a demandé des explications à TVA, qui a choisi de diffuser un message sur son compte Facebook en début de soirée pour exposer la situation.

« Dans un contexte où la Santé publique québécoise a lancé un appel au calme [jeudi], TVA tient à souligner que sa mission est d’informer la population et que nous allons continuer de soutenir les campagnes d’information du gouvernement liées au coronavirus, écrit le réseau. Par contre, TVA a refusé la ligne créative d’une proposition de placement commercial dans la série Épidémie, puisque le Réseau ne souhaite pas associer la fiction à une situation réelle. C’est un enjeu de santé publique qui continuera d’être traité par TVA Nouvelles, LCN et leurs émissions d’affaires publiques en plus de soutenir toutes campagnes publicitaires d’information ne liant pas la situation à une œuvre de fiction. » TVA rappelle que la fiction Épidémie a été développée il y a plus d’un an.

Le MSSS a finalement décidé de se tourner vers les médias sociaux pour informer la population. Des techniques permettent de cibler les personnes qui, par exemple, ont aimé la page Facebook de l’émission ou encore qui ont fait des recherches au sujet du coronavirus.