Le Défi du seau d'eau glacée a tant fait parler qu'il a permis à la Société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec de recueillir à ce jour 1,1 million $.

Publié le 28 août 2014
LA PRESSE CANADIENNE

La société a fait le point jeudi sur ce phénomène, devenu viral, qui lui a permis non seulement de recueillir de précieux fonds, mais aussi de diffuser de l'information sur la maladie de Lou Gehrig - une maladie encore méconnue - voire de recevoir des offres de bénévolat et des propositions d'activités-bénéfice.

La tendance a débuté le 10 août dernier au Québec. Depuis, quelque 39 000 personnes ont fait un don, a indiqué la Société de la sclérose latérale amyotrophique.

L'initiative a été lancée par Pete Frates, un joueur de baseball américain touché par cette maladie neurodégénérative mortelle.

La Société de la SLA du Québec espère amasser 1,5 million $ grâce au phénomène du Défi du seau d'eau glacée.

Environ 40% des sommes recueillies serviront à financer la recherche; 60% permettront à la Société de la SLA de prêter de l'équipement spécialisé non couvert par les services gouvernementaux, d'offrir du soutien psychosocial pour toute la famille, de faire de l'information et d'offrir des programmes d'aide financière, entre autres.