Moisissures à l'Hôpital de Verdun

L'Hôpital de Verdun.... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

L'Hôpital de Verdun.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Des moisissures découvertes à l'Hôpital de Verdun ont entraîné l'arrêt des travaux de construction de la nouvelle pharmacie et une décontamination sera nécessaire. La santé du personnel et des patients n'est toutefois pas compromise, assure la direction de l'établissement.

Les travaux ont été interrompus le 29 janvier dernier par la CSST. Le chantier de construction a été confiné. Des travaux de décontamination devront être réalisés dans le local avant que les ouvriers puissent reprendre l'aménagement de la nouvelle pharmacie, située au troisième étage de l'hôpital.

La CSST est intervenue à la suite d'un appel de dénonciation. «Nous avons détecté la présence de moisissures, alors le chantier a été fermé», explique la responsable des communications à la CSST, Fanny Geoffrion.

Tests

Des tests d'air ont été menés à l'intérieur du chantier de la pharmacie, mais également dans les salles adjacentes, ailleurs dans l'hôpital. «Des tests d'air ont été faits sur le chantier, dans les murs et dans l'air ambiant. La plupart des tests étaient positifs à l'intérieur du chantier, mais la plupart étaient négatifs dans les salles environnantes», précise Mme Geoffrion.

La CSST suit maintenant le dossier de près, tout comme la Direction de santé publique de Montréal. Une rencontre entre la DSP et le CSSS Sud-Ouest-Verdun est à l'agenda vendredi pour faire un suivi du plan d'action qui a été mis en place.

Nouvelle pharmacie

Les travaux en vue de la construction de la nouvelle pharmacie de l'hôpital ont débuté à la mi-décembre. L'ancienne pharmacie étant désuète, la nouvelle doit occuper le local auparavant destiné à la réadaptation.

C'est en ouvrant les murs que les ouvriers ont constaté la présence de moisissures, explique le directeur général adjoint du CSSS Sud-Ouest-Verdun, Yves Desjardins.

«Nous collaborons avec la santé publique pour nous assurer que ce qui a été mis en place est conforme», indique M. Desjardins en précisant que les travaux de décontamination doivent commencer cette semaine.

Dans une perspective «d'amélioration de la qualité de l'air», l'hôpital fait déjà affaire deux fois par année avec une entreprise spécialisée qui vient effectuer des tests de qualité de l'air.

Rien ne laissait présager une contamination dans le futur local de la pharmacie, affirme M. Desjardins.

La découverte de moisissures a mené à des travaux plus poussés à l'extérieur du chantier, entre autres à l'intérieur de certains murs. «Tout ce qui se trouve aux alentour du chantier est tout à fait conforme», assure-t-il en indiquant que les patients, le personnel et les médecins n'ont pas à s'inquiéter pour leur santé.

Quant au chantier de la pharmacie, les travaux reprendront quand la CSST aura donné son aval, à la suite des travaux de décontamination.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer