Des médecins se penchent sur l'avenir du système de santé du Québec et comment l'améliorer, notamment en prévision du vieillissement de la population.

LA PRESSE CANADIENNE

L'événement organisé par l'Association médicale du Québec a réuni en congrès pendant trois jours quelques 200 médecins, infirmières, gestionnaires et autres intervenants de la santé.

Voulant étudier les initiatives et les innovations d'ici et d'ailleurs, les participants ont pu assister à des conférences portant notamment sur l'utilisation des nouvelles technologies dans le système de santé.

On parle de l'utilisation de la vidéoconférence et du système internet de télécommunication skype pour faire le lien entre médecins et patients, permettant des consultations médicales et des examens. Les logiciels de dossiers médicaux en ligne, auxquels les patients ont directement accès, ont aussi été discutés.

Les congressistes ont aussi réfléchi à la modification de l'offre et de la demande en soins, engendrée par le vieillissement de la population.

A ce sujet, le président de l'Association, le Dr Jean-François Lajoie, a indiqué que les baby boomers sont plus informés, plus éduqués et plus en forme au moment de leur retraite que les générations précédentes et que cela a un impact sur le type de soins dont ils auront besoin et sur les méthodes de traitement.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, était présent pour deux des trois journées du Congrès, où il a pu écouter et prendre part aux réflexions des participants.