Personnalités La Presse



Moment Factory

De gauche à droite, les trois associés Éric... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

De gauche à droite, les trois associés Éric Fournier, Dominic Audet et Sakchin Bessette devant l'équipe de Moment Factory.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Alain de Repentigny
La Presse

L'équipe de Céline Dion a rencontré sept firmes d'un peu partout sur la planète avant de confier à Moment Factory la mission d'habiller d'images virtuelles le nouveau spectacle de la chanteuse à Las Vegas. La boîte multimédia montréalaise a si bien relevé le défi que La Presse et Radio-Canada la choisissent Personnalité de la semaine.

Dans l'ancien entrepôt du Mile End où loge Moment Factory, de jeunes artistes se déplacent en planche à roulettes entre une batterie, une table de baby-foot et un jeu de hockey sur table vintage Jean Béliveau. Tout autour, des collègues planchent sur des projets originaux devant leurs portables. Sitôt passé la porte de cette ruche à aires ouvertes, des phrases affichées au mur invitent l'esprit à repousser les limites de la création: «Si vous n'arrivez pas à résoudre un problème, c'est que vous respectez trop les règles» ou encore «L'inspiration est plus importante que le savoir», signée Albert Einstein.

C'est à cette cinquantaine de créateurs dans la vingtaine et la jeune trentaine que l'équipe de Céline Dion a demandé de donner une facture visuelle originale et moderne à son nouveau spectacle. Depuis l'été 2010, Moment Factory a consacré pas moins de 10 000 heures à cette entreprise ambitieuse en se collant le plus possible à la personnalité de la chanteuse et à l'esprit de ses chansons. Les projections vidéo habitent de façon spectaculaire l'immense scène du Colosseum de Las Vegas, mais elles peuvent aussi bien créer une ambiance intime quand la vedette chante seule avec son guitariste ou avec un trio de jazz.

Créations variées

Moment Factory, qui fête ses 10 ans en 2011, a d'abord été une galerie d'art vidéo en ligne, une fabrique de «moments» mis en scène ou captés sur le vif. Au cours des dernières années, la boîte a doublé ses effectifs parmi lesquels on compte plus d'une dizaine de créateurs d'ailleurs attirés par sa renommée grandissante. Les contrats intéressants se sont multipliés, de la vidéo novatrice du spectacle du groupe de rock industriel Nine Inch Nails jusqu'au contenu multimédia interactif du pavillon du Canada à l'exposition universelle de Shanghai, en passant par une intervention à Canada Place pendant les Jeux olympiques de Vancouver, une expo au musée Pointe-à-Callière et l'illumination des fontaines de la place des Festivals à Montréal.

Moment Factory se félicite de la variété de ses créations qui ont ceci en commun qu'elles se déroulent toutes en public. Elle met actuellement la dernière touche à un spectacle multimédia destiné au pavillon de l'Océanie du zoo de Granby qui ouvrira ses portes au début du mois de mai, en même temps qu'elle travaille avec Arcade Fire et le DJ montréalais A-Trak en prévision de leurs spectacles au mégafestival rock californien Coachella à la mi-avril. «Avec Arcade Fire, on prépare un gros coup faisant participer toute la foule», dévoile Éric Fournier, ancien du Cirque du Soleil qui s'est associé aux deux fondateurs de Moment Factory, Sakchin Bessette et Dominic Audet, en 2008.

«Aujourd'hui, pour susciter de l'intérêt, que ce soit pour le zoo de Granby ou le musée Pointe-à-Callière, il faut recréer les environnements - internet, jeu vidéo - avec lesquels les jeunes ont grandi», explique M. Fournier. «On fusionne l'art et le divertissement dans tout ce qu'on fait, renchérit son collègue Sakchin Bessette, directeur de création de Moment Factory pour le spectacle de Céline Dion. On raconte une histoire, on utilise la lumière, le design, le contenu, les images, la technologie et on mélange le tout.»

Culture urbaine

Moment Factory regroupe aussi bien des architectes et des designers industriels que des programmeurs-analystes issus de milieux différents. «On appelle ça le multi, comme dans multiplication, explique M. Bessette. Si on jumèle un designer d'éclairages et un designer graphique, ça stimule beaucoup plus la création.» M. Audet ajoute: «On est le reflet de la culture urbaine de Montréal: on est multiculturels, jeunes, dynamiques et en phase avec l'évolution de la culture du numérique et du mariage de la technologie et de l'art.»

Le travail d'appoint de ces jeunes loups avec Céline Dion a permis à Moment Factory de franchir une autre étape dans l'apprentissage de la performance, constatent-ils. «Ce qui m'a surpris, c'est la simplicité du processus et la générosité de l'équipe de Céline, affirme Éric Fournier. Avec eux, tout le monde se sent à l'aise, tout le monde dit ce qu'il pense, il n'y a pas de hiérarchie structurée. Tout se fait vraiment en douceur.»

Partager

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer