Le NM F.-A.-Gauthier, traversier reliant Matane, Baie-Comeau et Godbout, sur la Côte-Nord, demeura hors service au moins jusqu’à la fin de février, a annoncé lundi la Société des traversiers de Québec (STQ).

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

En raison d’une fuite d’huile sur le navire, la STQ a été forcée d’interrompre le service vendredi dernier. Les investigations ont déterminé qu’au moins un joint d’étanchéité d’un propulseur, entièrement remonté à neuf par le constructeur en 2019, était à l’origine de la fuite d’huile repérée le jeudi 19 novembre.

La réparation exigera plusieurs semaines de travail, incluant le remplacement de la pièce endommagée. Le NM F.-A.-Gauthier quittera Matane plus tard cette semaine et se dirigera vers Trois-Rivières, où des travaux préliminaires et des investigations seront effectués.

Ces travaux de remplacement exigent un accès direct aux propulseurs et devront en conséquence avoir lieu en cale sèche, au chantier Davie à Lévis, dès la mi-janvier. Selon la STQ, le navire sortira de la cale sèche au plus tôt à la fin du mois de février, mais sa sortie pourrait être retardée au besoin.

Le navire de relève

Le NM Saaremaa I, un navire de relève acquis par la STQ en 2019, assurera la continuité du service jusqu’au retour du NM F.-A.-Gauthier.

La STQ précise qu’elle déploiera tous les efforts nécessaires pour offrir un service fiable et prévisible à sa clientèle à l’approche des Fêtes.

Le navire de relève est toutefois plus sensible aux mauvaises conditions de navigation que le NM F.-A.-Gauthier. La Société souhaite implanter des mesures concrètes pour maximiser l’utilisation du navire de relève dans les conditions hivernales. Elle ajoute que la capacité du NM Saaremaa I est tout à fait suffisante pour répondre à l’achalandage de cette période-ci de l’année.