Le ministère canadien des Affaires étrangères a salué le programme d'action visant à prévenir la contrebande d'armes vers la bande de Gaza adopté vendredi à Londres par des experts de neuf pays occidentaux, dont le Canada.

AGENCE SCIENCE PRESSE

«Le Canada est fier d'être un partenaire de l'initiative de lutte contre la contrebande d'armes à Gaza qui vise à concevoir un cadre efficace de coopération internationale en vue de mettre fin au trafic d'armes vers la bande de Gaza», a déclaré le chef de la diplomatie canadienne, Lawrence Cannon, dans un communiqué publié en fin de soirée lundi.Israël a mené en début d'année une vaste offensive militaire dans l'enclave palestinienne, qui a fait plus de 1300 morts, dans le but notamment de mettre un terme à la contrebande d'armes à partir de tunnels creusés sous la frontière entre l'Égypte et la bande de Gaza.

Outre le Canada, l'initiative contre la contrebande réunit les États-Unis, le Royaume-Uni, le Danemark, la Norvège, l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Italie et la France.

La prochaine réunion des experts de ces pays doit avoir lieu à Ottawa en mai, a indiqué le ministère canadien des Affaires étrangères.

La participation du Canada illustre l'engagement du Canada en faveur d'«un cessez-le-feu viable et durable à long terme entre Israël et le Hamas, conformément à la résolution 1860 du Conseil de sécurité des Nations unies», a dit M. Cannon.

L'initiative est également «une nouvelle preuve manifeste de l'engagement du Canada et de la communauté internationale envers la paix au Moyen-Orient, notamment la recherche d'une solution globale au conflit israélo-palestinien comprenant deux États», a-t-il ajouté.