Source ID:6e026e07e85331a98951de7a1a6f8801; App Source:StoryBuilder

François Legault récompense 24 députés

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
JOCELYNE RICHER
La Presse Canadienne
Québec

Le premier ministre François Legault a récompensé jeudi 24 de ses députés, promus au rang d'adjoint parlementaire ou d'officier parlementaire, ce qui leur permettra d'arrondir les fins de mois.

Du total, 17 des députés récompensés (71%) sont des hommes et sept (29%) sont des femmes.

La nomination au poste d'adjoint ou d'officier parlementaire est perçue en général comme un prix de consolation offert aux députés qui n'ont pas été appelés à faire partie du conseil des ministres.

Elle s'accompagne d'une indemnité annuelle variant entre 19 141 $ et 23 926 $, somme qui s'ajoute au salaire de base du député, qui se situe autour de 100 000 $ en 2018.

Habituellement, un député qui réussit à se démarquer par son travail d'adjoint parlementaire d'un ministre augmente d'autant ses chances de devenir éventuellement ministre, à son tour, lors d'un remaniement.

L'annonce faite jeudi laisse cependant sur le carreau une vingtaine de députés caquistes qui se retrouvent donc sans aucune responsabilité particulière et sans indemnité additionnelle à leur revenu de base.

Parmi eux, on trouve des députés qui étaient aux côtés de M. Legault dans l'opposition, comme Benoît Charette (Deux-Montagnes), Chantal Soucy (Saint-Hyacinthe) et Claire Samson (Iberville), qui éprouve des problèmes de santé tout en réfléchissant à son avenir politique.

Parmi les autres exclus, notons les noms de l'ex-ministre péquiste Jean-François Simard (Montmorency), depuis longtemps associé à la Coalition avenir Québec (CAQ) de M. Legault, et André Bachand (Richmond), ancien député conservateur au fédéral.

Il y a aussi François Paradis (Lévis) et Marc Picard (Chutes-de-la-Chaudière), qui pourraient par contre se retrouver président et vice-président de l'Assemblée nationale, dès la reprise des travaux parlementaires, le 27 novembre.

Pour mener à bien les travaux parlementaires, l'adoption des projets de loi et les périodes de questions, le leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette, sera entouré d'Éric Caire (La Peltrie), qui devient leader adjoint, en plus de ses responsabilités ministérielles, et du député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger. Sa prime de leader adjoint atteindra 23 926 $.

Deux députées deviennent whips adjointes, Lise Lavallée (Repentigny) et Geneviève Hébert (Saint-François). Chacune recevra une prime additionnelle de 19 141 $. Celle du whip en chef, Éric Lefebvre (Arthabaska), atteindra 33 496 $.

Tous les adjoints parlementaires recevront une prime annuelle de 19 141 $.

Le premier ministre Legault s'entoure de trois adjoints parlementaires: Donald Martel (Nicolet-Bécancour) aura le mandat de donner suite au Projet Saint-Laurent, avec ses zones d'innovation, Christopher Skeete (Sainte-Rose) se voit confier les relations avec les anglophones, et Samuel Poulin (Beauce-Sud), le plus jeune député du caucus caquiste, héritera des dossiers jeunesse.

Le député de Vachon, l'ex-policier Ian Lafrenière, devient adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Gilles Bélanger (Orford) est nommé adjoint parlementaire du ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, pour les volets économie et internet haute vitesse.

Un des candidats vedettes de la dernière campagne électorale en matière économique, Youri Chassin (Saint-Jérôme), s'occupera du volet enseignement supérieur, auprès du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, tandis que Jean-Bernard Émond (Richelieu) s'occupera de formation professionnelle.

Les autres responsabilités d'adjoints parlementaires sont confiées à: Émilie Foster (Charlevoix-Côte-de-Beaupré), pour le tourisme, Sylvain Lévesque (Chauveau), à l'emploi et la solidarité sociale, Marilyne Picard (Soulanges), à la santé, Éric Girard (Lac-Saint-Jean), à l'agriculture, l'ancien journaliste Louis Lemieux (Saint-Jean), aux communications, Richard Campeau (Bourget), à la lutte contre les changements climatiques, Denis Lamothe (Ungava), aux autochtones, Louis-Charles Thouin (Rousseau), aux affaires municipales, Mathieu Lévesque (Chapleau), à la justice, Lucie Lecours (Les Plaines), à la protection des consommateurs, Stéphanie Lachance (Bellechasse), à la famille, Claude Reid (Beauharnois), aux transports, et Marie-Louise Tardif (Laviolette-Saint-Maurice), aux forêts.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer