Les Forces armées canadiennes commanderont dès l'automne prochain une mission d'entraînement militaire de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) en Irak.

LA PRESSE CANADIENNE

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a précisé mercredi que pour mener cette mission qui devrait durer un an, jusqu'à 250 militaires canadiens seront déployés dans la capitale irakienne, Bagdad, ainsi que dans les environs de la ville.

Quatre hélicoptères CH-146 Griffon de l'Aviation royale canadienne seront déployés afin d'assister les activités de l'OTAN dans la région. Ces appareils sont notamment utilisés pour la recherche et le sauvetage, la surveillance et la reconnaissance, les opérations d'évacuation de sinistrés et des missions d'aide humanitaire.

Le premier ministre Trudeau a fait ces annonces à Bruxelles où s'ouvre le sommet des pays de l'OTAN.

La nouvelle mission du Canada sera complémentaire à l'Opération IMPACT, la contribution des Forces armées canadiennes à la coalition mondiale contre Daech en Irak et en Syrie.

Un nombre maximal d'environ 850 membres des Forces armées a été approuvé pour participer à l'Opération IMPACT, un nombre qui inclut les personnes affectées aux missions dont le but est d'entraîner, de conseiller et d'appuyer les forces de sécurité irakiennes.