Le gouvernement Harper s'engage formellement à tenir un vote à la Chambre des communes avant de déployer des soldats canadiens dans une mission de combat en Irak.

Publié le 29 sept. 2014
JOEL-DENIS BELLAVANCE LA PRESSE

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a indiqué que le gouvernement doit prendre une décision sous peu sur la contribution supplémentaire que le Canada peut faire afin de soutenir les efforts de la communauté internationale pour contrer la menace du groupe armé État islamique (EI).

Aux Communes, cet après-midi, M. Baird a fait valoir que le gouvernement Harper a toujours consulté les députés avant de déployer des troupes canadiennes dans une mission de combat, notamment en Afghanistan et lors des frappes de l'OTAN en Libye en 2011.

Selon des informations qui ont circulé au cours des derniers jours, le gouvernement Harper jongle avec l'idée d'envoyer six avions de chasse CF-18 afin de participer aux frappes aériennes contre les cibles de l'EI en Irak.

Le cabinet pourrait prendre une décision dès mardi. À l'heure actuelle, le Canada compte 69 soldats en Irak. Leur mission est de conseiller les troupes irakiennes sur les mesures à prendre pour protéger la population et reprendre le terrain perdu aux mains des djihadistes dans le nord de l'Irak.

Leur mission doit prendre fin le 5 octobre. Le gouvernement Harper soutient qu'il ne s'agit pas d'une mission de combat.