Le Nouveau Parti démocratique (NPD) tient samedi une journée de mobilisation pour exprimer son soutien à Radio-Canada.

Publié le 13 sept. 2014
LA PRESSE CANADIENNE

Dans la grande région de Montréal, les députés néodémocrates de la Rive-Sud, dont le porte-parole de l'opposition officielle en matière de Patrimoine, Pierre Nantel, feront du porte-à-porte pour inciter les citoyens à signer une pétition.

Le NPD dénonce les dernières compressions de 130 millions de dollars imposées au diffuseur public par le gouvernement conservateur. Selon les néodémocrates, ces coupes mettent sérieusement en péril sa capacité à remplir son mandat partout au pays.

Ils estiment qu'au contraire, il serait temps que le gouvernement accompagne Radio-Canada dans ses défis et dans le virage technologique nécessaire pour assurer son avenir.

Le NPD souhaite un financement stable, pluriannuel et prévisible qui protégerait la société d'État des fluctuations du marché publicitaire et consacrerait sa liberté éditoriale vis-à-vis du gouvernement.

Ce dossier sera soulevé par les néodémocrates lors de la reprise des travaux parlementaires à Ottawa, lundi.