Mario Dumont dit ne pas connaître l'auteur des vidéos ridiculisant Pauline Marois qui se sont retrouvées sur le site web de son parti la semaine dernière. Et il n'entend pas remuer mer et monde pour le retrouver.

Martin Croteau
Martin Croteau LA PRESSE

«On ne fera pas de chasse aux sorcières face à nos propres gens», a affirmé le leader adéquiste lors d'un point de presse à Alma.La Presse a révélé ce matin qu'un employé de l'ADQ serait lié aux clips.

Une source bien informée a identifié l'auteur des vidéos douteuses comme Pierre Morin, directeur de cabinet du vice-président de l'Assemblée nationale et député adéquiste sortant Marc Picard.

Sous le pseudonyme «Bleu Québec», le blogueur a attaqué sans relâche péquistes et libéraux à coups de montages photos et de clips vidéo.

Quelques jours avant que le blogue lance ses activités, Pierre Morin a acquis les noms de domaine apparentés Bleuquebec.com, bleuquebec.net, bleuquebec.org et bleuquebec.info. Lors de la transaction, M. Morin a donné son adresse de courriel officiel de l'ADQ, pmorin@adq.qc.ca.

«Moi je n'ai pas la prétention de gérer tout ce qui se fait sur le web», a affirmé Mario Dumont.

La semaine dernière, le chef de l'ADQ s'est retrouvé dans l'embarras après que des vidéos dépeignant Pauline Marois comme une snob affublée de bijoux et une « pompe-à-fric » se soient retrouvés sur le site de l'ADQ. Le chef a immédiatement ordonné qu'ils en soient retirés.