(Longueuil) L’enquête sur remise en liberté de Radoslav Guentchev, le chauffard présumé qui aurait tué une piétonne et un cycliste au début septembre à Brossard en fonçant sur eux et qui aurait ensuite pris la fuite, a été reportée une fois de plus.

Michel Saba, Initiative de journalisme local
La Presse Canadienne

Lors de l’audience, Me Rémi Quintal, l’avocat de l’homme âgé de 30 ans, a demandé, comme le 11 septembre, de reporter la comparution en attendant que la communication de la preuve soit complétée. L’accusé demeurera détenu d’ici là.

Me Quintal avait dit au début septembre qu’il envisage de demander à ce que son client subisse une évaluation psychiatrique lors du prochain passage devant le tribunal.

L’avocate de la couronne, Me Marie-Josée Thériault, et celui de la défense se sont entendus avec le tribunal pour qu’ait lieu le 25 novembre une « conférence de gestion », ce qui permet notamment de déterminer combien de jours seront nécessaires pour l’enquête préliminaire.

Radoslav Guentchev fait face à des accusations de meurtre au deuxième degré, voies de fait graves, délit de fuite causant la mort, délit de fuite mortel causant des lésions corporelles, conduite dangereuse ayant causé la mort et conduite dangereuse causant des lésions corporelles.

Selon les policiers de Longueuil, les deux victimes, Gérard Chong Soon Yuen, un homme âgé de 50 ans, et Huiping Ding, une femme âgée de 45 ans, auraient vraisemblablement été visées au hasard par le conducteur.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a indiqué que lors des évènements, Radoslav Guentchev était seul à bord du véhicule et qu’il « aurait pu être en état de crise ».