L'auteur Maxime Roussy a commencé à subir son enquête préliminaire pour agression sexuelle à l'endroit d'une mineure, mercredi au Palais de justice de Montréal.

Publié le 11 déc. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'auteur jeunesse, connu pour les populaires séries Pakkal et Le blogue de Namasté, a été conduit au Palais de justice menotté puisqu'il est détenu, ayant été arrêté la semaine dernière pour bris de condition.

On lui reproche d'avoir cherché à communiquer avec la victime, un reproche qu'a contesté son avocate, Me Isabel Schurman, qui a fait valoir qu'il s'agissait de documents légaux.

Me Schurman espérait d'ailleurs que son client subisse dès mercredi une enquête sur remise en liberté mais le juge Jean-Paul Braun lui a indiqué qu'il n'avait que le mandat de procéder à l'enquête préliminaire, pour laquelle l'avocate a réclamé une ordonnance de non-publication.

Le juge Braun a indiqué à Me Schurman qu'elle devrait faire une demande pour obtenir une date d'enquête sur remise en liberté provisoire.

La présumée victime dans cette affaire, une adolescente aujourd'hui âgée de 19 ans, était à la barre mercredi.

Maxime Roussy, 37 ans, avait été arrêté une première fois en 2011. Il fait face à six accusations, dont agression sexuelle, agression sexuelle armée et leurre informatique, des gestes qui auraient été posés entre 2006 et 2010, à Montréal, soit une période durant laquelle la victime était âgée entre 12 et 16 ans.