Si vous avez ressenti une vague de chaleur à l’extérieur dimanche, ce n’était pas qu’une impression. Avec une température de 32,4 degrés Celsius, la ville de Montréal a connu sa journée la plus chaude depuis le début de l’année 2022.

Publié le 26 juin
William Thériault
William Thériault La Presse

Pour le mois de juin, c’était également la première fois que le mercure indiquait une température dépassant les 30 degrés. En y ajoutant le facteur humidex, ce chiffre a même grimpé jusqu’à 41 degrés, selon des données d’Environnement Canada. Sans surprise, un avertissement de chaleur a été émis durant la journée.

Ç’a été la journée la plus chaude de l’année. On est passés à un degré de battre le record quotidien de 2003 pour une température du 26 juin à Montréal : 33,4 Celsius.

Frédérick Boulay, météorologue chez Environnement Canada

Lundi devrait marquer la fin de l’humidité aussi intense et le retour d’un mercure qui oscille dans les valeurs saisonnières régulières, autour de 24 degrés. Cela devrait être le cas jusqu’à vendredi, où Environnement Canada prévoit devoir publier un nouvel avertissement de chaleur. Météo Média estime que la température ressentie vendredi pourrait atteindre 39 degrés.

Entre le 12 et le 14 mai, Montréal avait connu trois jours consécutifs de plus de 30 degrés. Ils avaient cependant été significativement moins humides que la journée de dimanche.

Malgré l’avertissement de chaleur émis dimanche, le mois de juin 2022 a recensé des températures en moyenne un à deux degrés plus froides que la normale pour cette période du calendrier, dans le sud du Québec. « Mais on aura sans doute un retour du balancier quelque part », note Frédérick Boulay.

Dans le nord de la province, vers le Nunavik, c’est complètement l’inverse. Sur ce territoire, le mois de juin a été « jusqu’à 5 degrés » plus chaud qu’à la normale, une différence considérable.

Par mesure préventive lors des journées où des avertissements de chaleur sont en vigueur, Environnement Canada recommande de « rester hydraté, de réduire les efforts physiques pour les gens qui ont plus de difficulté à endurer ces températures ». Il faut également « ne jamais laisser des personnes ou des animaux dans un véhicule » et tenter de trouver des endroits où se reposer à l’ombre ou à l’air climatisé.