(Spokane) Le plus gros frelon, connue sous le nom de « frelon meurtrier », a été retrouvé dans l'État de Washington, où les entomologistes élaborent des plans pour l'exterminer.

La Presse

L'insecte en provenance d'Asie, dont la piqûre peut s'avérer fatale pour certaines personnes, émerge de sa période d'hibernation.

« Il s'agit d'un très gros frelon. Il représente un danger pour la santé, de même qu'une menace pour les colonies d'abeilles », mentionne Todd Murray, spécialiste en la matière.

Le frelon a été aperçu pour la première fois aux États-Unis en décembre. Deux cas ont été rapportés au département américain de l'Agriculture, tous deux en provenance de Blaine, une ville de l'État de Washington, près de la frontière canadienne.

Le dard de frelon peut transpercer une combinaison d'apiculteur. La quantité de venin administrée en une piqûre dépasse de sept fois celle de l'abeille. De plus, le frelon peut piquer à plusieurs reprises.

Les chercheurs préviennent que le pourchasser n'est pas un boulot pour tous.

-Avec AP