(Ottawa) Un rapport d’étape sur l’action climatique dans le monde révèle que le plan du Canada pour atteindre ses objectifs en matière d’émissions de gaz à effet de serre est l’un des pires des pays du G20.

La Presse canadienne

L’organisme Climate Transparency, un partenariat d’experts du monde entier, évalue les performances climatiques de tous les pays membres du Groupe des 20 grandes économies ; il conclut qu’aucun de ces pays n’a de quoi se vanter.

Selon le rapport, le Canada, la Corée du Sud et l’Australie sont les pays les plus éloignés de leurs objectifs de réduction des émissions — qui, de toute façon, sont déjà insuffisants.

Le rapport de Climate Transparency indique que le Canada fait partie des chefs de file dans l’abandon du charbon, mais qu’il est à la traîne sur plusieurs fronts, notamment la consommation d’énergie et les émissions des voitures et des bâtiments.

Le rapport indique aussi que le Canada produit quatre fois plus d’émissions par personne dans les transports que la moyenne dans les pays du G20 — et plus de deux fois plus d’émissions dans les bâtiments.

Les pays du G20 représentent 85 % de l’activité économique mondiale et sont responsables de 80 % de toutes les émissions. La réduction globale des émissions leur incombe donc presque entièrement, afin de prévenir les effets catastrophiques du changement climatique — par exemple les inondations, les incendies de forêt ou les ouragans.