(Halifax) Une nécropsie révèle qu’une baleine noire de l’Atlantique Nord retrouvée morte au large des États-Unis en septembre s’était empêtrée dans des équipements de pêche canadiens.

La Presse canadienne

La baleine avait été vue pour la dernière fois 6 août au large des Îles-de-la-Madeleine. Elle était alors déjà empêtrée.

Sa carcasse décomposée a été retrouvée six semaines plus tard au large de Long Island, dans l’État de New York.

La nécropsie a été réalisée par l’Atlantic Marine Conservation Society quelques jours après la découverte de la baleine.

L’Administration nationale des océans et de l’atmosphère, une agence américaine, a indiqué qu’il n’y avait aucun signe que la baleine est entrée en collision avec un navire ou est tombée malade.

Les scientifiques ont trouvé des marques correspondant à ce qui avait été observé lorsque la baleine était empêtrée.

Huit baleines noires — une espèce menacée comptant environ 400 individus — sont mortes dans les eaux canadiennes depuis le début de l’année.

Vingt-neuf baleines noires ont péri dans les eaux nord-américaines depuis 2017.