Source ID:; App Source:

Phoque: l'UE sur le point de fermer ses marchés à la chasse commerciale

Des activistes manifestent contre la chasse au phoque... (Photo AFP)

Agrandir

Des activistes manifestent contre la chasse au phoque à Barcelone.

Photo AFP

Agence France-Presse
Bruxelles

L'Union européenne (UE) se prépare à fermer ses marchés aux produits de la chasse commerciale au phoque pour protester contre la cruauté des méthodes d'abattage, a-t-on appris jeudi de source communautaire.

Un accord en ce sens est en voie de finalisation, a-t-on annoncé de même source. Le Parlement européen (PE) a en effet accepté des compromis pour répondre à certaines demandes des États et de la Commission, au terme de plusieurs réunions de négociations pendant l'actuelle session plénière à Strasbourg.

Un texte rédigé au terme de ces négociations entre le PE, la Commission et la présidence tchèque de l'UE sera soumis pour approbation vendredi aux ambassadeurs des 27 à Bruxelles, a-t-on indiqué.

En cas d'accord, il sera soumis pour approbation définitive au PE en mai.

L'UE va interdire totalement la commercialisation sur ses marchés des produits dérivés du phoque, notamment les fourrures.

L'embargo, s'il est approuvé, sera en vigueur 20 jours après sa publication au journal officiel de l'UE et selon le calendrier prévu, il devrait être instauré dès juillet.

Le compromis trouvé jeudi permet toutefois la commercialisation des produits de la chasse pratiquée par les communautés inuits et indigènes au Groenland, au Canada, en Sibérie et en Alaska.

Il autorise également une commercialisation des produits de la chasse pratiquée pour réguler les populations de phoques, afin de maintenir l'équilibre avec les stocks de poissons.

Mais cette commercialisation «vise à un retour sur investissements, non à dégager des profits», a-t-on souligné.

Le compromis interdit la mise sur le marché communautaire et l'importation, mais il autorise le transit et l'exportation de produits dérivés du phoque comme les peaux. Une peau de phoque tué en Norvège pourra transiter par la Finlande pour être vendue en Russie, a-t-on expliqué.

Cette disposition devrait limiter les possibilités d'actions annoncées par le Canada et la Norvège contre cet embargo.

Le Canada est le principal pays de chasse au phoque avec un quota de 338 000 mammifères cette année. La Norvège a quant à elle autorisé l'abattage de 47 000 phoques adultes en 2009.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer