Source ID:; App Source:

Legault veut améliorer les soins aux aînés

François Legault était de passage à Granby ce... (Photo: Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

François Legault était de passage à Granby ce matin.

Photo: Janick Marois, La Voix de l'Est

(Granby) Mieux surveiller les centres de soins de longue durée, créer un poste d'ombudsman qui recevra les plaintes des personnes âgées, augmenter les soins à domicile: la Coalition avenir Québec (CAQ) a proposé lundi une série de mesures visant à améliorer les soins aux aînés.

«Au cours des dernières années, de nombreux cas de personnes âgées qui ont connu des mauvais services ont été dévoilés, a dit le chef François Legault, en conférence de presse à Granby. Et à ce que je me souvienne, personne n'a été blâmé, personne n'a perdu son emploi.»

Si elle est élue, la CAQ créera une structure chargée d'évaluer les cadres des centres de soins aux aînés. Ces gestionnaires auront des comptes à rendre lorsque des patients seraient victimes de mauvais traitements.

«Dans un premier temps, il peut y avoir de la formation, du mentorat, a dit M. Legault. Mais si l'évaluation continue d'être en dessous des standards, on va envisager le congédiement.»

Il souhaite aussi augmenter le nombre d'inspecteurs chargés de surveiller les établissements. 

Un gouvernement caquiste compte aussi créer au bureau du Protecteur du citoyen un poste dont le titulaire serait chargé d'enquêter sur les plaintes des personnes âgées.

La CAQ souhaite par ailleurs mettre sur pied des «centres de référence» qui auraient pour mission d'aider les aînés à faire valoir leurs droits, par exemple lorsqu'ils négocient un bail.

«Il faut que les personnes âgées cessent de se faire avoir quand vient le temps de négocier leur loyer, leur bail, que ce soit dans un centre de personnes âgées ou dans un logement», a expliqué François Legault.

Un gouvernement caquiste chercherait par ailleurs à favoriser les soins à domicile. François Legault souhaite que 80% des aînés puissent rester à la maison, une proportion qui est actuellement de 20%.

Combien coûteront ces mesures? M. Legault compte le préciser plus tard cette semaine, lorsqu'il dévoilera son cadre financier.

Éolien

Invité à préciser quelques éléments de sa plateforme électorale, qu'il a présentée dimanche, le chef de la CAQ a par ailleurs qualifié de «décevantes» les retombées générées par la filière éolienne au Québec. Cette manière de produire de l'électricité a certes créé des emplois pour l'assemblage des hélices, mais ces emplois ne sont pas assez lucratifs au goût de M. Legault.

«On n'a pas réussi à attirer au Québec une usine, comme Siemens, qui aurait pu fabriquer des moteurs, a-t-il affirmé. Ça, c'est la partie payante. Ce qu'on fait, nous, c'est le montage des éoliennes.»

Bien qu'il n'a rien «contre» la filière éolienne, M. Legault estime qu'elle «n'a pas tenu ses promesses». Un gouvernement caquiste remettrait donc en question son expansion.

Français

François Legault a par ailleurs réitéré sa promesse de renforcer l'Office québécois de la langue française afin qu'il applique les dispositions de la loi 101 avec plus de rigueur, notamment dans les commerces. Cette mesure pourrait entraîner l'embauche de plus d'inspecteurs, «si c'est nécessaire», a indiqué le chef caquiste.

«On ne veut pas ajouter à la loi 101 et rouvrir cette loi», a-t-il expliqué, une position qui le distingue de la chef péquiste Pauline Marois.

«Mais on veut qu'elle soit appliquée, a-t-il ajouté. Actuellement, elle n'est pas appliquée pour ce qui est du français langue de commerce et du français langue d'affichage. Et elle n'est pas appliquée comme langue de travail dans certaines entreprises.»




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2512870:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer